l’assemblée générale 2010 REF 19 à F6KLO à Brive (19).

Samedi dernier, lors de ma longue visite à Hamexpo, j’ai eu l’occasion de tailler une bavette avec Maîtresse Mau et L’Amiral-Chef. De fil en aiguille, j’en suis venu à avouer que ça faisait un sacré bout de temps que je n’avais pas mis les pieds dans un radio club, et ils m’ont spontanément invité à assister à l’assemblée générale du REF19 à F6KLO qui se tenait aujourd’hui. J’ai accepté avec d’autant plus de plaisir que j’avais très envie  de voir à quoi pouvait bien ressembler un radioclub en ce début de troisième millénaire.  Et bien,  je n’ai pas été déçu. Je vous raconte.

Parti de bon matin de Limoges (5° dehors, donc bagnole obligatoire) et prêt à encourir la panne d’essence en ces temps de blocus, je me suis propulsé à Brive où je suis arrivé à temps pour assister au début de l’AG. Et démarrer ma batterie de tests hautement scientifiques.TEST N°1 : LE LOCAL


Environnement agréable, pylone et antennes de bel aspect, facilités de stationnement, bâtiment de style néo-canadien tendance « bucheron parti chercher son sirop d’érable », j’ai trouvé que l’affaire se présentait bien.

TEST N°1: OK


TEST N°2 : L’ORGANISATION INTERNE

Celle-ci s’articule autour de quatre pièces principales :

Le shack. Fonctionnel et avec tout ce qu’il faut pour que les opérateurs soient à l’aise.

Il manquait juste l’ampli de 10 KW que l’Amiral-Chef avait planqué avant ma venue, craignant que je le dénonce à Monsieur D.

TEST SHACK : OK


L’atelier. Bien équipé et servant manifestement de façon régulière.

Je ne détaillerai pas plus le matos vu que je suis incapable de faire la différence entre un autoradio et un oscilloscope.

TEST ATELIER : OK


La salle de réunion. Vaste, bien agencée et chauffée.

Une trentaine de personnes peuvent y tenir à l’aise et observer à loisir le Comité Central qui est assis en face de l’assistance, ou bien détailler les nombreux trophés du club qui sont disposés ça et là.

TEST SALLE DE REUNION : OK

NB : J’ai exclu du test la petite salle de formation (car non utilisée ces temps-ci). Par ailleurs, je n’ai pas vérifié la présence de toilettes car ma prostate me laisse singulièrement tranquille ces jours-ci…

La première série de tests ayant trait aux locaux me permet donc de délivrer un satisfecit à F6KLO car les infrastructures permettent :

– de faire des contests dans de très bonnes conditions (les tenants du traffic à outrance y trouveront donc leur compte)

– de bricoller dans un environnement bien équipé, ce qui fera l’affaire de ceux qui pensent que « point de salut en dehors du fer à souder ».

– de se réunir pour discuter de façon confortable et agréable pour les glandeurs comme moi. Manque juste un canapé…

TEST N°3 : L’AG PROPREMENT DITE

Je n’ai pas compté les participants mais il devait bien avoir une trentaine de personnes présentes. Pas mal, je trouve… Seul bémol, j’ai noté qu’il y avait plus de cheveux blancs que de crêtes punk, et on avait oublié d’inviter Paris Hilton…

Maîtresse Mau a animé la réunion de main de maître et les grands problèmes de l’association nationale ont été évoqués sans langue de bois ni tabou. J’apprécie d’autant plus que ce n’était pas imaginable il y a quelques années, comme quoi les choses évoluent. L’assistance a posé des questions pertinentes montrant qu’il y a encore des radioamateurs lambda (merci Bernard) qui se préoccupent de l’avenir de cette activité.

Les bons résultats du club ont été mis en évidence (j’ai rien noté mais bon, vous n’aurez qu’à aller les lire sur leur site), que ce soit dans les concours mais aussi en terme de résultats financiers et de nombre de membres.

Il y a eu aussi une surprise car nous avons eu le bonheur de voir arriver – certes avec un peu de retard – notre ami Smoking Man ! Ce dernier, après avoir salué l’assistance, nous a gratifié d’un exposé relativement court et, nouvelle surprise, j’ai eu le sentiment que ses positions et les miennes ne sont finalement pas si éloignées que ça quant à l’avenir du REF-u. Comme vous vous en doutez, l’histoire des statuts a été largement évoquée , notemment à table où nous avons fait assaut d’amabilités ! Quelques costards furent taillés (j’adore, c’est mon côté pipelette parfaitement assumé) et Smoking Man n’a, à aucun moment, tenté d’assaisonner mon potage avec de l’arsenic… Quand même, je me suis pincé plusieurs fois…

Je ne connaissais pas la plupart des gars présents (hormis Richard dont j’ai encore oublié le call – en fait, c’est F1ULK et je sens qu’avec ma manie des sobriquets, il va devenir sous peu L’homme Vert-  ce qui ne m’a pas empêché d’avoir grand plaisir à échanger longuement avec lui) mais je dois dire que l’hystrion que je suis a été très bien acceuilli par tout le monde.

J’oubliais, le résultat des votes (sans bourrage d’urne) a reconduit Maîtresse Mau à la présidence, l’Amiral-Chef au secrétariat et les autres où ils étaient nonobstant deux sortants qui ont permutés de fonction en tant qu’adjoints. Tout ça sous les vivats de la foule en délire (ok, j’exagère un peu).

Repas de choix ensuite -et qui tient au ventre, je ne vais rien manger ce soir – et atmosphère conviviale. Lors de mon départ, l’Amiral-Chef a photographié mon petit doigt, et Smoking Man a planqué le sien lorsque nous nous sommes serré les paluches.

Un dernier point mérite d’être signalé : il n’y avait pas un seul gyropharé dans le coin ! J’étais bien dans un vrai radio-club !

TEST N°3 : OK

CONCLUSION :

A l’issue de cette batterie de test hautement scientifique, je délivre donc le certificat de « Bernie-compatibilité » à F6KLO. Il s’agit, je le rappelle, de la plus haute distinction existante ! Chez moi…

Toi aussi, Radioclub qui me lis, demande le certificat de « Bernie compatibilité » pour être admis dans le top des RC ! C’est pas gratuit, ça ne sert à rien mais c’est tendance !

Message perso à F1JKJ : laisse pas tomber….