Comme vous le savez, je m’intéresse beaucoup à la climatologie et, par voie de conséquence, au réchauffement climatique. Deux écoles sur ce dossier dont il est question en ce moment même à Copenhague :

-La majorité (GIEC en tête) pour nous annoncer un gros réchauffement dans les années qui viennent, la cause essentielle étant les gaz à effet de serre.

-Une minorité de scientifiques qui assure que l’actuel réchauffement est lié à la variabilité naturelle du climat (mais qui ne vont pas jusqu’à dire que le CO² c’est vachement bien !)

Ci-dessous un graphe récupéré sur le site dont je vous avais déjà passé l’adresse :

http://www.pensee-unique.fr/paroles.html#wcc3

(cliquez sur l’image pour mieux voir les détails et le texte)

En substance, la variabilité climatique se manifeste par une sinusoïde sur une période d’environ 60 ans. Or, les modèles du GIEC ont bâti leurs projections à partir de la phase ascendante de la sinusoïde qui a marqué ces dernières années…

Mieux, un des pontes de GIEC a reconnu, lors d’une conférence récente sur le climat à Genève, que nous pourrions bien connaître un net refroidissement sur les vingt ans qui viennent… La presse reste assez discrète là dessus vu qu’elle fait ses “unes” depuis des mois sur le réchauffement climatique et qu’ils ont quelque mal à faire un virage sur l’aile…

Je ne sais pas qui à raison mais je pense que les années à venir seront bien intéressante question climat…