« Suite et réponses à la lettre ‘’semaine 6’’ la revue du REF-U.

Tout d’abord l’aspect financier : Lors du CA du 28 mai 2011, le contrat pour Radio REF à été prolongé de 18 mois, donc aujourd’hui il reste près d’un an pour préparer quelque chose.

Que ce soit papier ou site avec un avantage au second qui limite les dépassements budgétaires et permet une maîtrise des coûts.

Avec un déficit cumulé de 90000.00 euros en 3 ans (au minimum !) Quel choix est-il possible ? AUCUN, les réserves sont limitées.

Il ne faut pas se voiler la face, qui à les moyens de continuer ainsi !

Actuellement, au siège, 1 poste (à 80%) est consacré à Radio REF, il n’y aurait qu’une adaptation de travail. Pour les bénévoles le travail reste le même.

Enfin et c’est à prévoir : la mise en page et les frais de site, la gestion informatique …

Mais cela reviendra toujours moins cher que le papier.

Les abonnés : Combien ne sont pas équipés internet ? Peu sans doute, et il reste comme il y a longtemps la possibilité des photocopies. A voir l’exemple de QST revue de l’ARRL qui passe au mode NET. Enfin et comme déjà dit, prévoir des CD, DVD et livres à thèmes.

L’association a 20 ans de retard, il est temps de se repositionner ou ce sera la disparition pure et simple.

D’ailleurs, ce n’est pas la seule action à mener, car ce serait l’échec.

A titre individuel. Réinvestir dans la formation et particulièrement envers les jeunes,

certains radio clubs le font très bien mais seraient heureux d’avoir un complément du REF.

Promotions, démonstrations, publicités sujet abandonné depuis longtemps …

Ou en est la promotion, la formation au sein de l’association ?

Pourquoi avoir abandonné la F0 ? .

Au niveau national. Ecouter les propositions de la base.

Développer les techniques et activités nouvelles (les modes numériques, les ballons …) qui sont porteuses d’intérêt pour tous et particulièrement les jeunes.

Moderniser l’action, améliorer la réactivité, réduire les membres de l’équipe dirigeante.

Avoir une ligne de conduite qui ne soit pas ‘’au jour le jour’’.

Enfin le changement de statuts présenté comme la panacée universelle, pour effacer tous les maux ne va pas y changer grand chose.

Ce n’est que de la poudre aux yeux.

IL VA FALLOIR CONVAINCRE ET A CE JOUR C’EST LOIN D’ETRE ACQUIS.

Il faut changer les mentalités, travailler ensembles, judicieusement, … et, … avoir quelques personnes motivées, compétentes, efficaces à la tête de l’association. (Ce qui éviterait entre autre une gestion calamiteuse).

Bien sur, quelques personnes vont s’offusquer mais c’est la réalité. Le bilan financier et le nombre d’adhérents en sont la preuve irréfutable.

Cette lettre hebdomadaire en est un exemple, non pas pour ‘’démolir’’ mais présenter, proposer, expliquer, …ouvrir un débat, une réflexion, dans notre intérêt à tous pour l’amélioration de la pratique de notre loisir.

73.      Dan.

(radioamateurs.france (a) gmail.com)

A suivre, semaine 8 : … Le siège, les qsl’s, … »