Certains pourraient s’étonner que je ne commente pas certaines informations récemment parues sur radioamateur-online. La raison en est simple : les affirmations relayées me semblent graves, voire très graves, et plus relever du pénal que de la gentille admonestation. Il n’est plus ici question de « pâté de cerf » et autres banquets mais de perception de fonds indue, d’échanges de -mauvais- procédés et autres turpitudes. Autant il m’arrive parfois de m’enflammer sur des gaudrioles, autant je reste très prudent lorsque les sujets me paraissent graves. Ce qui est le cas dans ce que j’ai pu lire… 

Que mon silence ne soit donc pas interprété comme  une sorte de caution bienveillante sur ce qui pourrait se passer. Et que je commenterai, éventuellement, lorsque les choses seront avérées.