Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais j’ai franchement l’impression qu’il y a un certain nombre de strates – étanches entre elles- au sein du Ref-u.

Tout en bas, on trouve les radioamateurs / swl etc… C’est le vulgus de l’affaire, ils ne savent rien de ce qui se passe et s’en foutent de toute façon. On leur demande juste de payer la cotisation.

Au dessus, il y a les ED. Les responsables n’en savent pas beaucoup plus mais se sentent néanmoins investis d’une mission sacrée : défendre le Ref-u quoi qu’il advienne. Mon petit doigt me parle souvent des débats qu’ils ont entre eux sur une liste interne et ce que j’en sais indique clairement qu’ils sont souvent à mille lieues des vrais problèmes de fond du Ref-u. Ils s’engueulent – un peu -, ils pinaillent – beaucoup – mais ça se limite à ça… Bon, peut-être que mon petit doigt ne me dit pas tout !

Au dessus, il y a le BE et le CA qui ont, eux aussi, leur propre liste. Mon petit doigt m’en touche d’ailleurs parfois deux mots… Et là aussi, ça s’engueule  et ça pinaille pas mal. Quant aux problèmes de fond… Balpeau.

A côté, ils y a les individualités qui sont aussi sur les différentes listes précitées mais qui prennent en plus plaisir à se canarder régulièrement entre elles. Un des derniers tweets de JN dit d’ailleurs ceci :

« F1DUE, F5GZJ, F1PSH, F1CLV, F6GKD, se foutent tous sur la gueule. La fin du Ref-u n’est plus que dans quelques mois »

Je ne sais pas d’où JN tient ça mais c’est dommage que Online ne soit plus dans le circuit pour en raconter un peu plus !

Si je résume, « l’élite » se tape sur la gueule, les élus pinaillent et la base s’en tampnne le coquillard.

Franchement, sauf à être maso, ça ne donne pas envie d’adhérer au Ref-u…

Tient, en parlant de mon petit doigt, celui-ci m’a raconté que Charlie la Caisse cherche à faire des économies (on ne peut d’ailleurs pas lui donner tort). Il en a trouvé pour plus de 14.000 euros semble-t-il, c’est bien sûr loin du compte mais bon, il faut bien commencer par quelque chose… Deux mesures proposées me semblent intéressantes : la réduction de la pagination du bulletin paroissial et la réduction de la rétrocession aux ED. Sur ce dernier point, les ED devraient quand même pouvoir s’en sortir, il suffira de ne pas mettre de fève dans la galette des rois !

Quand même, si il y a un enseignement à tirer de tout ça, c’est que seuls les problèmes de fric incitent les responsables à se bouger le derrière. Imaginez un instant que le Ref-u ne soit pas en délicatesse avec ses comptes mais plutôt opulent comme il l’était il y a quelques années  : et bien le discours serait « dormez bonnes gens, tout va très bien, le Ref-u veille ».

Comme à l’époque en fait…