Je viens de lire à l’endroit habituel que la FNRASEC propose de mettre en place des états généraux du radioamateurisme français. Bien. Personnellement, je trouve que c’est une excellente idée encore que j’aurais préféré que ce soit une « vraie » association de radioamateurs qui lance cette initiative. Une excellente idée donc, d’abord parce que le radioamateurisme national va très mal et que nous sommes tous concernés, quelle que soit notre activité ou notre association préférée. C’est un peu comme le changement climatique : la solution ne viendra pas d’un seul endroit mais de l’union de tous. Comme je le dis souvent : lorsque l’enjeu est important, oublions ce qui nous divise et mettons le paquet sur ce qui nous réunit. Cette dernière notation est d’ailleurs le deuxième enjeu de la proposition de la FNRASEC : comment les associations de tous poils vont-elles réagir ?

Pour le coup, on va enfin savoir quelle est la réelle – bonne – volonté de ce petit monde. L’URC va-t-elle mettre en pratique ce qu’elle affiche dans ses positions ? Le REF-u la jouera-t-il un peu plus modeste que d’habitude pour tenir – enfin – un rôle constructif ? L’UFT et l’UTF accepteront-ils d’être à la même table ? Et tous ceux que j’oublie, les ballons, le DRAF etc… Tout ce petit monde va-t-il jouer le jeu ?

Après réflexion, je me dis que c’est finalement une bonne chose que ce soit la FNRASEC qui ait lancé le truc : ils sont tellement « à côté » des activités OM classiques qu’ils ne doivent pas avoir de contentieux avec quiconque ! Imaginez un instant que ce soit le REF-u ou l’URC qui ait lancé l’idée ! C’était le bide assuré.

Mais pour que cette histoire ait une chance de l’emporter, il faudra que deux conditions au moins soient réunies : d’abord que la FNRASEC n’ait pas d’arrière pensée peu avouable, et ensuite que son président ait les qualités nécessaires en terme de gestion de projet et de charisme personnel.

Moui… Il faudra au moins ça.

Il n’en reste pas moins que ces états généraux du radioamateurisme français sont une bonne idée… Plus que bonne, même, indispensable.

ps : pas de commentaire sur l’AG du REF-u vu que je n’ai aucune information sur ce qui s’est passé. Attendons, donc.