J’ai emmené cet après midi ma fille de 16 ans à la manif organisée par la FFMC (Fédération Française des Motards en colère). Il y avait plusieurs milliers de bécanes et nous avons défilé pendant une bonne partie de l’après midi. Sous le soleil, en plus. J’aime cette ambiance où pleins de gens se trouvent réunis pour une même cause : cet après midi, il y avait des Harleys, des Yam, des Suzuk, des BMW, des Ducat’, des Royal Enfiels, des sides, des trails, des Kawa, des Triumph…. mais, en fait, il n’y avait que des motards manifestant, entre autre, pour une TVA réduite sur les équipements de sécurité.

Il y avait des jeunes, des moins jeunes, des hell’s et des bobos, des types et des filles… Tout ça dans une atmosphère festive, tout le monde était content d’être là et il n’y a pas eu le moindre problème. L’air sentait la Motul surchauffée et était plein de vrombissements et de klaxons. Le pied, tout simplement. Bien sûr, les revendications n’aboutiront peut être pas mais on a montré qu’on était là, qu’on était capables de se mobiliser et que les « aigles de la route » ne sont pas des veaux.

Cette histoire de veaux m’a fait penser aux radioamateurs, allez savoir pourquoi… Au fait, à quand une FFRC, une Fédération Française des Radioamateurs en colère ?

A mon avis, ce n’est pas pour demain. Mais bon, on peut rêver, non ?