Ce n’est pas parce que ma BBOX, tel le cyclope,  continue de m’observer  avec son œil rouge (à savoir le voyant internet), que je vais m’abstenir de mettre à jour le site ! Comme tout bon français, je me débrouille… En bricolant de ci, de là… Je suis quand même vraiment très content d’avoir cet Iphone et l’option modem qui va avec… En attendant, vous l’aurez compris, rien de neuf de ce côté, c’est toujours le silence radio et je me demande si ça sera réglé pour les fêtes de fin d’année…

Je préfère en rire car sinon, je sens que j’irais volontiers mettre le souk dans la boutique Bouygues où j’ai commencé à prendre mes habitudes. Je me vois très bien m’installer devant chez eux avec un mégaphone pour dissuader les nouveaux clients en leur narrant de façon certes criarde mais néanmoins précise, le détail de mes aventure Bouyguestes… Vu que la boutique en question est sise dans la grande galerie commerciale du centre ville, nul doute que j’aurais un certain succès !

Vous trouverez ICI et LA (et avec retard mais bon, j’ai des excuses) les newsletters 42 et 43 de notre ami Dan, maître d’œuvre de RAF  ce qui ne veut pas dire Royal Air Force ni Rien A Foutre, mais Radio Amateur France.

Vous apprendrez dans l’opus 42, si vous ne le saviez pas déjà, que la FNRASEC a enfin trouvé le Saint Graal, à savoir l’inénarrable RUP… Par contre, je ne sais pas si le REF a perdu la sienne dans la manœuvre ou pas… Y sont aussi rappelés les objectifs poursuivis par RAF (why not ?) ainsi que  la vertueuse recommandation de ne pas adhérer au REF… Depuis le temps que certains préconisent son asphyxie financière par diminution du nombre d’adhérents… On se dit qu’ils doivent avoir un petit matelas encore confortable pour tenir le coup, vaille que vaille.

Le numéro 43 fait de son côté la part belle au dialogue à distance entre DAN et F1TE, F8BXI et F6CER, ainsi qu’à un utile rappel sur l’évolution des réseaux amateurs d’urgence. Bien. J’ajoute qu’il y a  un truc que j’aime bien dans la newsletter de Dan, c’est le courrier des lecteurs et les réponses du rédac’ chef.

Quand même, je ne sais pas si vous êtes comme moi mais je trouve que notre ami Dan fait la part belle à la FNRASEC et à ses avatars locaux. Je n’ai jamais fait mystère que cette activité, au demeurant intéressante et sans doute utile, n’a pas grand-chose à voir avec le radioamateurisme tel que je le conçois. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je suis un tantinet inquiet de voir qu’ils occupent de plus en plus l’espace au détriment des activités traditionnelles de l’émission d’amateur, si tant est qu’il en reste encore quelques unes de pratiquées.

En l’espèce, il me paraît clair que si Dan ne roule pas exclusivement pour les gyropharés, il leur prête néanmoins une attention toute particulière. Et c’est là où je m’interroge car la plupart des « pontes » Réfiens sont eux aussi des fervents supporters de l’Adrasecte, on leur a d’ailleurs souvent reproché de vouloir brader la RUP à qui vous savez… Du coup, j’observe que Dan et Prof l’Expert, bien  qu’aimant passionnément le club du gyrophare – sans doute en font-ils partie – ne s’aiment pas du tout entre eux…

C’est à n’y rien comprendre… sauf qu’il est patent que le winner de l’opération est in fine la discrète FNRASEC qui se garde bien de prendre partie pour qui que ce soit, ne polémique pas, ne répond pas aux attaques, mais veille à retirer au bon moment les marrons du feu !

Peut-être que c’est ça l’objectif final : que la FNRASEC, profitant de la déliquescence des associations, finisse par tout bouffer, REF inclus, et devienne sans faire de coup d’éclat le seul interlocuteur valable de l’administration. Elle avait déjà de bonnes lettres de créance, une activité considérée comme utile, elle a désormais la RUP et, sans doute, un effectif significatif. Par ailleurs, chaque catastrophe qui se produit (Sandy en ce moment) est l’occasion de faire sa pub en rappelant que les radioamateurs sont là pour assurer les communications d’urgence… A force de le dire, tout le monde va bien finir par le croire…

Oui, je sais, j’exagère un peu…

Tiens, pour parler d’autre chose, je vois que l’Ami Molette s’attaque à Google… Hé hé… Faut dire qu’il a un argument massue pour faire plier le mastodonte : s’ils ne payent pas la taxe (encore une, ils ne savent faire que ça, inventer de nouvelles taxes) et bien c’est dit : la France retournera  au minitel. Na !

On a voulu la gauche ? On a Taxman, le nouveau super héro bien de chez nous !