On savait que Sarkozy était un arriviste peu cultivé, on savait que seules les choses qui brillent l’attire, on connaissait le bateleur de foire qui promet plus vite que Lucky Lucke ne tire, et on avait compris que les scrupules  n’étouffent pas le gars. Pour résumer, on savait que nous avions à faire à un personnage qui est à la grande classe ce que Barbelivien est à la grande musique, et nous pensions avoir fait à peu près le tour de ce personnage peu sympatique. Or, voilà qu’on lui découvre un nouvel aspect : le bonhomme est méchant comme une teigne.

Son ex ennemi de 30 ans vient d’être totalement blanchi par la justice dans l’affaire claistream et les attendus du procès semblent fort clair : rien ne permet de penser qu’un tout petit bout de truc de machin serait resté dans l’ombre. Affaire terminée, donc, De Villepin proclamant d’ailleurs qu’il est désormais décidé à tourner la page et jeter la rancune à la rivière afin de se se consacrer à l’avenir du pays. Air connu…

Quand même, enfin terminée cette affaire puante qui ne redorait pas le blason de la république où on voyait s’affronter, par tribunal interposé, un chef de l’état en exercice  et un ancien premier ministre. Excusez du peu…

Terminée, donc, cette affaire ? Et bien non, le procureur Marin (hiérarchiquement aux ordres de la Garde des sceaux) vient de décider d’interjeter appel du jugement ! Même qu’il a fait ça en direct à la radio, ce qui est une première dans ce pays mais n’étonne plus personne car la Sarkozie s’est clairement déclarée décomplexée. Tout ça paraît-il à l’issue d’une réunion discrète à l’Elysée où Sarko le revenchard a donné ses ordres – par ministre interposé – à cette partie de l’appareil judiciaire tellement indépendant… C’est du moins ce qu’a affirmé De Villepin au « grand journal » de Canal +.

C’est donc reparti pour un tour, le croc de boucher est de nouveau de sortie et Villepin se retrouve en posture difficile pour faire de l’ombre à qui vous savez dans la perspective de 2012…

Sarko vient donc d’écrire un nouveau chapitre sur l’utilisation de l’appareil judiciaire pour une basse manoeuvre électorale ! Ainsi que pour une vengeance digne d’un cour de récréation de maternelle. On aurait pu penser que la fonction présidentielle donnerait un peu de hauteur à ce type mais force est de constater que ce n’est pas le cas. Je suis écoeuré par cette nouvelle affaire et je pense que 2012 va être long à venir, plus long que l’extension du 40 mètres…

Je me réconforte en pensant que ce méchant calcul pourrait in fine se retourner contre Sarko car, en victimisant De Villepin, il va finir par le rendre sympathique aux français, ce qui serait d’ailleurs  un exploit compte tenu de l’image « néronienne » qu’il a laissé derrière lui…

Quand même, félicitons nous que les juges ne soient pas administrativement rattachés à la Chancellerie parce que là, on assisterait à du joli ! Déjà que, par le biais des nominations aux postes stratégiques … Mais bon, restons-en à ce qui est officiel et écrit dans les tables de la loi.

Je vais retourner faire un tour sur déca pour la coupe du REF et j’espère que ce sera meilleur que tout à l’heure sur 7 Mhz !